Information
:: Objet de l'étude


L'ostéoporose est la maladie la plus fréquente du métabolisme osseux rencontrée chez les aînés et touche environ 25% des femmes post-ménopausées en Amérique du Nord. Cette condition constitue un des facteurs déterminants de l'incidence des fractures. Les personnes présentant une fracture de hanche ont un risque élevé de décéder au cours de l'année suivant la fracture, et l'ostéoporose au niveau vertébral provoque des douleurs importantes, une diminution de l'état fonctionnel et des troubles psychosociaux.

Toutefois, l'ampleur de l'ostéoporose est très mal connue au Canada. Des données récentes provenant de la Suède estiment les coûts reliés à chaque fracture de hanche à 26 000,00 $ US, incluant:

  • 6 000 $ en coûts d'hospitalisation initiale
  • 12 000 $ en coûts de réadaptation
  • 8 000 $ en aide financière versée par le système de sécurité sociale

On estime que les coûts seraient similaires au Canada, et les chercheurs croient que les coûts actuels doubleront au cours des 30 prochaines années à moins que des programmes exhaustifs de dépistage, de prévention et de traitement ne soient instaurés. Afin de créer les programmes requis pour lutter contre cet important problème de santé, il est nécessaire d'obtenir des informations supplémentaires sur la population à risque par l'intermédiaire de recherches primaires.


:: Participants à l'étude


Recrutés entre 1995 et 1997, hommes et femmes âgés de 25 ans et plus dont 6539 sont des femmes et 2884, des hommes. Notre cohorte de jeunes de 16-24 ans recrutés entre 2004 et 2006 est composée de 474 jeunes hommes et 527 jeunes femmes. Les participants à l'étude habitent dans un rayon de 50 kilomètres d'un des 9 centres CaMos :


:: Méthodologie de l’étude


Recrutement

Au recrutement, les participants ont répondu à un questionnaire et les densités osseuses (DXA) de la colonne lombaire et de la hanche ont été mesurées ainsi qu’une mesure d’ultrason de l’avant jambe et du poignet.

  • Les participants âgés de 50 ans et plus ont eu une radiographie au recrutement pour évaluer la prévalence de fractures.
  • Des prélèvements de sang et d’urine ont été recueillis dans 2 centres.

Suivi

  • Les participants ont complété un questionnaire de suivi annuel.
  • A la fin des périodes de cinq et dix ans, les participants ont répondu de nouveau à un questionnaire et ont fait re-mesurer leur densité osseuse (DXA), une radiographie de la colonne vertébrale et l’ultrason.
  • Le sang et l’urine est prélevée dans 6 centres à l’année 10.
  • A l'année 16, tous les répondants âgés de 60 à 75 ont répondu de nouveau à un questionnaire et ont fait re-mesurer leur densité osseuse (DXA) et  une radiographie de la colonne vertébrale.
  • Des échantillons de sang ont été prélevés durant la visite pour l’entrevue de l'année 16.

Analyse des données

CaMos se penchera sur:

  • la distribution et les changements dans le temps des fractures de fragilisation, et des caractéristiques liés à l’ostéoporose tel que mesuré par l’absoptiométrie radiologique biphotonique (DXA) et les ultrasons;
  • les liens, chez les Canadiennes et Canadiens, entre les facteurs socio-démographiques (par exemple le sexe, l’âge, la race, la région géographique) et les facteurs externes (par exemple, la prise d’une hormonothérapie la diète, l’activité physique) et les caractéristiques des os et les fractures de fragilisation;
  • les conséquences de l’ostéoporose et/ou des fractures sur la santé;
  • le fardeau économique de maladie résultant des fractures ostéoporotiques.

:: Durée de l'étude


  • L'étude de 5 ans (Phase 1) à été complétée en 2002.
  • L'étude de 10 ans (Phase 2) à été complétée entre 2005 et 2008.
  • L'étude de la cohorte des jeunes à été complétée en 2009.
  • L'étude de 16 ans (Phase 2) à été complétée entre 2012 et 2014.


:: Dirigeants de l'étude


David Goltzman

David Goltzman
Investigateur principal national

Dr David Goltzman est investigateur principal national. Il est professeur dans les départements de médecine et de physiologie à l’Université McGill et directeur du centre clinique des os au Centre universitaire de santé McGill.


Nancy Kreiger
Investigatrice principale national

Dre Nancy Kreiger est investigateur principal national. Elle est professeur
d’épidémiologie dans les départements de sciences nutritionnelles et santé publique à l’Université de Toronto et directeur de recherche dans la division d’oncologie préventive à « Cancer Care Ontario ».


:: Mission Camos


Être l’étude par excellence :

qui évalue le fardeau que représente l’ostéoporose et les fractures chez les Canadiens et Canadiennes;

qui identifie les facteurs associés à l’ostéoporose et aux fractures, ce qui permettra d’améliorer le diagnostic et la prévention;

qui évalue les conséquences de l’ostéoporose et les fractures sur la santé et sur l’économie.

:: Commanditaires et partenaires de l'étude


Gouvernement du Canada
Les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) sont le principal organisme fédéral responsable du financement de la recherche en santé au Canada. (2005- )

Industrie Pharmaceutique

Organismes non gouvernementaux
L’Alliance canadienne des arthritiques est un organisme national qui relie les Canadiennes et Canadiens atteints d’arthrite et les aide à mieux défendre leurs intérêts.

Les PLC travaillent à maintenir des politiques qui favorisent la viabilité des fermes laitières et à promouvoir les produits laitiers et leurs bienfaits pour la santé.